Chrystel Bourgeois - Sommaire

 

I) Le seigneur des anneaux, une œuvre d’inspiration arthurienne


A) Une structure qui absorbe et transforme la matière chevaleresque

1) Le procédé de l’entrelacement


2) Divergence des méthodes d’accomplissement de la quête

B) Une quête initiatique


1) Des héros multiples

a) Un héros à part entière

b) Le chevalier par excellence

c) La découverte d’une vocation chevaleresque


2) La quête de l’Anneau ou mythe du Graal inversé
...................p.39


3) La mort : une initiatrice
.............................................................p.42

II) Le seigneur des anneaux, une œuvre empreinte de matière mythologique


A) Le système des trois fonctions de Dumézil

1) La fonction magique : Sauron et Gandalf, les deux faces d’Odin

a) Sauron

b) Gandalf

2) La fonction guerrière : Aragorn et Eowyn, le mythe de Siegfried et Brynhild revisité

3) La fonction agricole : les Hobbits

a) Sam : une évolution non aboutie vers les autres fonctions

b) Frodo, Merry et Pippin : un accomplissement hiérarchique

B) L’Anneau


1) Un objet qui lie plusieurs conceptions mythologiques

2) L’aliénation : Bilbo, Frodo et Gollum, un Janus à trois visages

III) LA DIMENSION DE L’ÉCRITURE

A) Le processus de création

1) Des langues à l’écriture

2) La Fantasy

B) La dimension réflexive du Seigneur des Anneaux

1) Au-delà du manichéisme : le reflet du livre

2) La mise en abyme


CONCLUSION
......................................................................................p.107

BIBLIOGRAPHIE..........................................................................p.110

   

Plan du site | Contact | A propos de | Crédits & mentions légales | flux rss image rss